3 jours à El Nido, Palawan Island

Départ à 7h direction El Nido, un village situé au nord de l’île de Palawan. Pour 600 pesos (10€), 5h de route dans un van à travers les rizières et palmiers, avec les secousses et la pluie en prime. On engage la conversation avec 2 Anglais et une Américaine. Arrivés à bon port, on part à la recherche d’une chambre. Après 2h à crapahuter, demander si il y a un chambre de disponible, demander à la voir, repartir, regarder sur Booking.com et Tripadvisor, rien. Au final, on arrive dans un hôtel, qui nous propose une chambre avec terrasse donnant sur la plage. On hésite un peu à propos du prix mais l’on réserve celui-ci : Periking. Le soir, on teste 1h de massage dans une petite échoppe en face de l’hôtel. Pour 5€, rien à dire, ca valait vraiment le coup ! Histoire de diner, on est allé se faire une petite pizza dans un restaurant italien, la Trattoria Altrove On décide d’aller au Pukka Bar, sur la plage, qui semble être le seul endroit pour aller prendre un verre. Ambiance reggae, table sur le sable, on retrouve nos compagnons de route avec qui l’on réserve l’excursion du lendemain, « island hopping ». Nous réservons le « tour C » qui nous fera visiter des plages désertes pendant toute la journée : Hidden Beach, Star Beach, Matinlog Shrine et Helicopter Island.

Nous embarquons à 9h sur une barka, bateau étroit avec 2 flotteurs en bois pour la stabilité. Le temps est à la pluie mais le soleil pointe son nez vers 11h, et l’on profite au possible des paysages : une mer bleue sombre, des pants rocheux au milieu de la mer, couleur ardoise, avec de la végétation qui poussent dessus. Vraiment magnifique, on pense que l’on va en direction d’une falaise et au dernier moment, on s’aperçoit qu’il y a un renfoncement sur la droite. En réalité, les falaises se superposent et faut les longer pour trouver les entrées (désolée pour mon explication bancale lol). Au détour d’une falaise, on arrive sur une plage déserte avec sable blanc aussi fin que de la farine et cocotiers. On nous laisse à chaque fois 1h pour faire du snorkeling (plongée masque/tuba) et découvrir les fonds marins. J’avais déjà essayé à Bali mais ici, c’est vraiment autre chose. Du corail, des poissons comme Némo, des poissons blanc, dos rayés avec des rayures roses fluo, des gros poisson fluo bleu vert et rose, des bancs de petits barracuda blancs et bleu clair sur le dos et le ventre, des grosses étoiles de mer violet fluo, des couleurs improbables. Ce n’est pas profond donc je peux voir les poissons qui se nourrissent sur le fond et projettent du sable lorsque ils bougent leurs ouïes. Je nage le long des falaises (car il n’y a pas de rochers, juste du sable et pas de vagues) toute seule mais je peux voir mes copains un peu plus loin, ce qui est au top : nous ne sommes pas 50 à se suivre comme cela peut arriver. En allant un peu plus loin, je longe une faille, ou l’eau devient plus sombre. Bon ok j’ai un peu la trouille donc je retourne me promener au-dessus du corail.

Image

Image

Image

Image

L’heure du repas arrive. On ne s’attend à rien de spécial. Au final, les 4 personnes sur le bateau nous font du poisson frais et des sèches au barbecue, riz, ananas, concombres, tout cela très bien présenté. Un super repas que l’on prend assis sur un bout de bois, avec un magnifique paysage en face.

Toutes ces îles étaient magnifiques, mais la dernière défiait toute concurrence, elle nous est apparue en 5 secondes au détour d’un pan de roche, tellement belle que l’on avait l’impression qu’elle sortait d’un décor de films. J’utilisais à profusion des « whaaaa, alallala, naaaan, whaaaa ». Avec Luca, on se dit « on vit un rêve éveillé, on est vraiment là, c’est incroyable ».ImageImageImage

Helicopter Island

On revient heureux, le sourire aux lèvres. On passe nos soirées au bar reggae avec l’Américaine, les Anglais, ainsi que 2 Irlandaises avec qui l’on s’entend bien. Facebook échangés, on projette de se revoir sur Melbourne en Novembre.

Le prochain endroit prévu sur notre trajet était l’île de Coron, soit disant magnifique. Au final, on apprend qu’il y a 8 à 10h de trajet en barka, au milieu des îles mais aussi en eaux vives, ce qui peut vite se transformer en trajet pour l’enfer si la météo n’est pas au rendez-vous. L’île est aussi une bonne destination pour les plongeurs expérimentés, ce qui n’est pas mon cas. Le ticket étant un peu cher et le trajet pas vraiment sûr, nous changeons nos plans.

Nous reprenons un van pour revenir sur Puerto Princesa, ou se trouve l’aéroport. Bien fatigué, on tente de dormir mais le trajet est digne des moins bonnes montagnes russes, on est tellement secoués qu’à chaque fois que je m’endormais, ma tête tapais contre la vitre. Nous réservons un vol pour Cebu City, une ville d’un million d’habitant située au milieu des Philippines. La 2ème plus grande ville du pays est le point stratégique pour repartir par avion ou bateau vers la plupart des autres îles.

Le Tune Hotel, situé en plein centre, était un bon point de chute, pour pas cher, avec un super wifi, une douche géniale (chaude, avec de la pression, c’est un peu le luxe). On profite du wifi puis l’on décide de sortir manger un bout. Direction le casino de Cebu, qui se trouve dans un bâtiment historique. Petit tour par le restaurant puis découverte du casino ou l’on finit par rester toute la soirée, Luca gagnant au black jack et à la roulette.,

Ce matin nos chemins se sont séparés avec Luca, mais pour mieux se retrouver. Il a décidé de rester 2 jours sur Cebu et sera rejoint par des gens que l’on a rencontré à El Nido, puis voyagera sur 2 autres îles. De mon côté, j’ai embarqué ce matin en bus (attention, clim, film en HD et de la place pour dormir, tout cela pour 3€. Donc une embrassade et l’on se dit que soit l’on se retrouvera dans quelques jours, soit à Manille pour prendre notre vol retour direction Darwin.

De mon côté, je vous écris depuis le bus, « Volte Face » est à l’écran et j’ai rencontré une Allemande d’une quarantaine d’années avec qui j’ai discuté quelques heures.

D’ici peu de temps, je retrouverais Jesper, Alex, mes 2 copains Suédois rencontrés à Darwin et l’un de leurs copains Canadien. Aucuns soucis, je sais que quoi que l’on fasse, ce sera de bonnes vacances, ils sont déjà venus aux Philippines et savent quelles sont les excursions à faire.

___________________________________________________________________________

Time to go to El Nido, little town located in the northern part of Palawan island. 5 hours drive to go there, in a van where it’s almost impossible to sleep cause the road is not good and the car is shaking every time. But it’s really nice even under the rain, we saw rice terraces, buffalos, little bamboo houses, coconut trees.

We met 2 English guys and one girl from United States with who we booked a trip to do island hopping (tour c) the day after. We didn’t booked a room so we spend one hour walking and asking for available rooms and finally choose one with a really nice see view, on the beach.

We were really impressed by the island hopping trip, we saw amazing beaches, hidden behind huge rocks. Snorkeling was good, various fishes, purple starfish.. And the best part was that we were not a lot of tourist or boats on each island. White sand like flour, blue, green or turquoise clear water, dark cliffs with trees, without people… We had lunch on a desert island and they prepared a barbeque with fish and squid while we were snorkeling. Fresh, tasty, well prepared, we just enjoyed it sitting on a wood stick, looking at the lovely landscape.

The last Island where we went was Helicopter Island. We were sailing for half an hour when the beach appeared just behind rocks, in 5 seconds, with

White sand and coconut trees. I just stared at it, saying nothing. It was really beautiful, like fake and just made to shoot a movie.

At night, no plans, just looking for a place to have dinner, massage, or a drink. We spend a lot a time at the Pukka Bar, a reggae bar on the beach, 30 seconds from our hotel. Good live music, we met nice people there and after few days, you feel like home there.

After El Nido, we had to go back to Puerto Princesa by van, to catch a plane to Cebu in the afternoon. Cebu is the 2 biggest city in Philippines and it was weird to be in a big city again. We spend the evening at the Casino, trying to get richer and richer but it seems that we will have to go back to Australia to work : )

Luca stayed in Cebu for few days and I went to Malapascua, on an island 5 hours drive and 30 minutes sailing from Cebu, to meet Swedish friends from Darwin.

Une réponse à “3 jours à El Nido, Palawan Island

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s