Melbourne, la froide !

Mon but avant même d’arriver en Australie. Beaucoup de gens m’en ont parlé, on la compare souvent à Melbourne. Je suis arrivée là bas avec de grandes attente et l’objectif de trouver un job assez rapidement. Départ de Darwin, 30°C. Arrivée à Melbourne 4h après, 13°C. En arrivant à minuit, je tentes de prendre le taxi, mais les 90$ demandés par le conducteur me font changer d’avis. Direction le CBD avec le Skybus, la navette locale, puis taxi jusqu’a St Kilda. Délestée de quelques deniers, je passes mes 1ères nuits à Home Travellers, un chouette backpack ou j’ai retrouvé Jesus, un collègue anglais de la ferme, rastas blondes et yeux bleu, le sourire de Gad Elmaleh en prime. J’ai le sentiment d’être un peu perdue, la ville est grande comparée à Darwin, je prends mes repères et démarre mes recherches de boulot avec des comparses Français, direction le CBD (centre-ville). Après 1h à vadrouiller et 5 CV posés, Shervin, un des manager du Breslin, me proposes un essais le samedi suivant. Ah oui, précisons que sur mon CV, j’ai 1 an d’expérience dans la restauration. Si si je vous dis. J’arrives le samedi, restaurant bondé, ma tutrice Tony, armoire à glace Anglaise qui ne me décroches pas un sourire, m’apprends tout les numéros de tables, plats, verres, spécialités du jour et termine avec un « Bon, maintenant, j’attends de toi d’être efficace comme si tu étais là depuis 2 ans ». Hum… Je peux appeler un ami?? Moment de flippe, pas sur d’être à la hauteur et je me dis « bon ben aller tu y es, donnes le max et on verra bien ». En gros, quand la sonne retentie, je cours au passe plat, essaye de comprendre ce que me disent le chef Pakistanais ou le chef Serbe, le type de viande, cuisson, numéro de table, sauce. Et les chefs, faut pas leurs demander 2 fois. Je cours, je dis « yes chef, thanks chef, witch table chef? », apporte les plats, souris, entends la cloche.. Après mes 3h, Shervin me proposes le poste de food runner, moins compliqué que serveuse et ce qui me laisses le temps de connaitre tout les plats et me familiariser au restaurant. 2 semaines après, bibi passe serveuse ! Je m’entends super bien avec Tony, qui au final est super souriante et enjouée, Nathalie la barmaid suédoise avec qui je vais prendre des verres, parle fringues et qui me proposes de m’héberger à mon retour sur Melbourne, Leoni l’irlandaise qui m’a montré comment porter 3 plats et les petites astuces de serveuses, Alex et alex, Ludo et Aude, Pankach, Jeke, mes collègues serveur/se Français/se… Mes managers étaient tops, on rigolait souvent avec la petite bande, on restait à la fin du service pour discuter ou sortir… Une très bonne expérience, un peu le cafard de partir. Situé à Southbank, entre Southgate et le Crown Casino, sur une promenade, on avait des groupes de musiques presque tout les soirs. Et en 15 minutes de marche j’étais rentrée chez moi, à regarder les lumières de la ville et me dire « bon, il y a pire comme boulot 🙂 ».

ImageLa ville vue du ciel

Image

ImageLes tags : Certaines rues sont devenues célèbres pour leurs art éphémère que l’on vient immortaliser.

ImageLe Breslin : vue de la terrasse.

ImageLe Breslin : nos chefs à l’oeuvre.

ImageLa bibliothèque, ou « Library »

ImageVue de la ville depuis la terrasse.

Image

 

 

Image

ImageLe Breslin : vue du bar.

ImageLa gare, « Flinder Station ». Bâtiment du XIXème siècle.

ImageVue de la ville depuis le quartier de Fitzroy.

Image

Image

Image

Après St Kilda, j’ai du déménager, téléportée sur Franklin St, au Discovery, au centre de Melbourne, à côté du Victoria Market. Dès les 1er jours, je lis amitié avec les petits Français, dont Julie, ma julie, fofolle, souriante, un coeur gros comme ça. Depuis ce jour, on se voyait autant que possible, à se raconter nos vies, coup de coeur, coup de blue et ainsi de suite. Une de celle qui va me manquer mais que je reverrais sans aucun doute. 3 semaines après, le directeur de l’hôtel c’est vu pousser des ailes et à augmenté les tarifs de 50$ la semaine. N’étant pas Qataris ou Américains, on a tous déménagés. Le topo : journée bien chaude, le backpack de 20kg sur le dos, la valise à roulette dans une main, 2 sacs de courses dans l’autre, je tente de monter dans le tram. Oui, j’ai fait des courses pour 1 semaine la veille ou j’ai appris que je devais déménager. J’arrive péniblement sur Spencer St, au Nomads All Nation. A 15 min à pieds de mon travail, mais bon, pas la même ambiance, l’impression d’être en France à la cuisine, dans la chambre, salle de bain, rue… Que des Français ! J’ai mis le mode ermite « on » mais cela n’empêchait pas les blaireaux du coin de venir s’assoir, alors que j’étais en mode « lunette-jumper-ordi-casque-me-parles-pas-je-mort » avec un « hey gorgousse, ouat is ior namez », l’accent Franchouillard qui va bien… « Non mais ça fait 1 mois que je suis là, si t’as besoin, hésites pas. By  the way, mon room number c’est le 250 ». 20 ans, 21 à tout casser, qui doit peser 52kg tout mouillé, le combo, rien à ajouter. Donc je passais le plus de temps au boulot, à l’extérieur avec des amis ou entrain de cuisiner et préparer le voyage pour les parents. J’ai pu revoir quelques fois mes amis Suédois avec qui j’ai fais les Philippines. Nos chemins se sont séparés après 4 mois, le cœur serré. Ils sont repartis pour la Suède mais pour sûr, nous nous reverrons !

Pour terminer en beauté, j’ai pu aller à Stereosonic, un des plus grands festival électro d’Australie, sur un coup de bol. Mon dernier shift annulé, je me retrouves avec mon week end de dispo. Je tente de trouver des billets mais je vois que la vente est terminée. A 8h, je commences à entendre des gens parler dans ma chambre, je me réveilles avec ma tête ronchon et j’apprends qu’ils vont au festival : Kevin l’allemand, Martin le Suédois, Locky et Luke les Australiens. Après 10 min, Kevin m’apprend qu’il n’a pas de billet mais qu’un copain va lui en amener un, qu’il peut m’en trouver un sur le net. Emballé c’est pesé, 1h après j’avais le billet dans les mains ! Direction la gare, le festival et nous avons passé 2 jours de folies, à écouter des Dj au top…

Je serais resté peu de temps mais j’ai appris à aimer cette ville, ou j’espère pouvoir revenir, cette année ou lors de mon 2ème working holiday visa, si j’arrive à l’avoir !

Prochaine étape, un road trip de 3 semaines avec mes parents qui viennent en Australie me rejoindre pour les fêtes de Noël. Au programme, Tasmanie, Sydney, Gold Coast et Brisbane, en voiture, en avion, dans des hôtels, des auberges… Un Noël à la plage, on va voir ce que cela va donner

3 réponses à “Melbourne, la froide !

  1. Coucou Sabrina,
    Ravis d’avoir quelques nouvelles! Nous te souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année avec tes parents!
    Très affectueusement,
    Véro, Lu, Alex et Sylvain

    • Bonjour à toute la famille, merci de suivre mes aventures et ceux de papa et maman par la même occasion. Tout se passe bien ici, je mets des fois un peu de temps à répondre, car même si les articles sont écris, il faut que le réseau internet soit assez bon pour que je puisses poster des photos 🙂 Ici 35°C, bientôt le nouvel an. Mes meilleurs voeux pour la nouvelle année 🙂

  2. Bonsoir Clo de la part de tes ex voisins ChanzyMerci pour les nouvelles, nous profitons toujours des belles photos.Nous voyons que ton sjour australien t’enchante toujours !A ce jour, nous pensons que tes parents t’ont rejointe. Nous esprons que, comme toi, ils apprcient leur sjour, et la dcouverte de merveilleux sites.Nous vous souhaitons de passer de bonnes ftes de fin d’anne l’autre bout du monde… avec le soleil qui nous fait bien dfaut Dijon !…Bisous de Chanzy tous et la prochaine. Salut…

    Date: Sat, 14 Dec 2013 13:47:38 +0000 To: christian.melet@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s