Welcome in Tassie ! HOBART – BRUNY ISLAND – BICHENO – FREYCINET NT PARK

Le 9 décembre, direction l’aéroport pour récupérer les parents et célébrer le début de notre road trip. Ils veulent en profiter et voir du pays. Après quelques mois de skype, sms et des heures passées sur le net à réserver les différents vols, hôtels, à traîner sur Google Map pour voir combien de temps il nous faut pour aller d’une ville à l’autre, lire des blog et plonger le nez dans le Lonely Planet pour savoir quoi faire et ou aller…  Notre voyage est bouclé ! Ces 3 semaines nous amènerons en Tasmanie, Sydney, Gold Coast et Brisbane, en avion, voiture, dans des hôtels, des auberges….

1ère étape, la Tasmanie ! Pour ceux qui n’ont pas eu la moyenne en géo, c’est une île au sud est de de l’Australie, à 1h de vol de Melbourne. 500 000 habitants, peut être le double de moutons ! A la fois montagneuse et entourée de plage de sable blanc, j’en ai entendu beaucoup de bien.

HOBART

Capitale de l’île, nous passons notre 1ère et dernière nuit dans la ville. Nous logeons au Brunswick hôtel, une auberge avec bar et restaurant. Bâtiment est ancien, c’est la 2ème plus vieille auberge d’Australie. La cheminée dans l’entrée nous met dans l’ambiance noël/montagne, on comprend que l’on n’est pas venu ici pour la bronzette ! Pour diner, on part se balader en ville, malgré le petit air froid, qui me rappelle Val Thorens, direction Salamanca Place ou se trouve les principaux restaurants et bars de la ville. Peu de monde dans les rues à 20h, mais lorsque l’on arrive sur la place, c’est autre chose ! Les restaurants se suivent avec de la musique live, les terrassés chauffées font face au port. Petite pizza avec musique live en font, nous sommes assez contents de notre trouvaille. Dès le lendemain, on récupère notre petit Hyundai I20 chez Europcar et direction Bruny Island.

BRUNY ISLAND

Pour la 1ère journée, rien de spécial de prévu, papa à entendu que l’île de Bruny était à faire, donc on prend la route direction le ferry, au nord d’Hobart. 20 minutes de ferry et nous débarquons sur une île isolée du tourisme de masse. Avec notre petite carte, on se débrouille ! Arrêt chez un producteur d’huîtres pour dégustation, on apprend qu’elles ont été pêchées dans la baie juste en face ce matin. D’après maman, le goût est différent de nos huîtres françaises mais bien top. On reprend la route, direction un isthme qui nous permet de passer de l’île du nord à celle du sud. Petit escalier en bois, la vue est magnifique du dessus, on peut voir le banc de sable et la mer turquoise des 2 côtés.

CAM00711 CAM00683 CAM00680

On reprend la route, ou l’on s’arrête dans une fabrique de chocolat, une ferme de fraises… Les paysages sont très beaux, de l’eau clair, la forêt, le ciel bleu et en prime, une odeur surprenante, celle des eucalyptus et des pins.

On finit par reprendre la route direction Bicheno à 2h au nord de Hobart, ou l’on dormira le soir.

BICHENO

A un moment, je me dis qu’il faut peut-être confirmer notre arrivée par téléphone, pour être sûr d’avoir les clefs. Petit coup de fil, je tombe sur une fille pas sympa qui me dis : « hum, non, je n’ai rien à votre noms, l’auberge est pleine, donc on annule ». Là, j’utilise mon petit vocabulaire anglais pour lui faire comprendre gentiment que j’ai réservé sur le net, j’ai l’email, il est 21h et je ne projette pas de dormir dans ma voiture, donc qu’elle se magne le trognon de nous trouver une solution. 15 minutes après, appel de la gérante, très professionnelle, qui nous explique qu’il y a eu une double réservation, qu’elle s’excuse et l’hôtel étant complet, elle nous propose de dormir dans un cottage que ses parents louent à des voyageurs. Ok pour nous, on la retrouve à 22h et elle nous amène chez ses parents. Là, coup de bol, on paye le prix d’une seule chambre (donc moins cher que prévu) et l’on a un petit cottage avec coin cuisine, indépendant de la maison principale. Les parents étaient aux petits soins, on leurs à laisser une petite terrine avec un mot de remerciement 🙂

Dès le matin, on cherche un endroit pour prendre notre petit dej. On s’aperçoit que la ville est vraiment en bord de mer, les contrastes sont magnifiques, entre la végétation et la couleur de la mer.

En route direction Freycinet National Park, ou l’on peut faire de la randonnée. Des moutons tout partout, perdus dans les hautes herbes. Arrivée au parc, on choisit d’aller voir Coles Bay et Wineglass Bay. Rencontre avec un wallaby pas farouche sur le parking, sans doute à cause des les touristes qui le nourrisse histoire de prendre des photos… Des débiles, même sans parler anglais, il y a des panneaux partout interdisant de nourrir les animaux sauvages.

CAM00772 CAM00765 CAM00767

Wineglass Bay, Freycinet National Park.

Après 1h de marche, de montée, de piqûres de moustiques, de touristes asiatiques tout partout en train de prendre 15 000 fois la même photo, on arrive enfin au point de vue, qui vaut le coup : Une baie bleu foncée et turquoise, en croisant de lune, bordée d’une plage de sable blanc.

Par la suite, direction St Helens, ou nous logeons dans un petit motel digne des experts, on se croirais au fin fond des Etats-Unis. Peu de gens dans la rue mais l’on trouve la seule pizzeria de la ville ouverte à 20h, ou l’on partage une maxi pizza qui se trouve « hachement » bonne 🙂 .

2 réponses à “Welcome in Tassie ! HOBART – BRUNY ISLAND – BICHENO – FREYCINET NT PARK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s