3 nuits à Bangkok, street food et billets pour le Vietnam

Dernier repas à Phnom Penh, à l’association Friends N’ Stuff. Wifi, j’en profite. Là, messages en pagaille de Logan, lun ami Canadien que je retrouves à Bangkok : « Je suis à l’aéroport à Darwin, impossible d’embarquer pour la Thailande sans billet de retour ». Pas de panique, je suis censée être à mon hotel dans 30min au plus tard pour partir à l’aéroport et prendre mon vol direction Bangkok. En effet, nous n’avons pri qu’un vol « aller » car nous ne savons pas à l’avance combien de temps on restera en thailande, si l’on ira dans un autre pays par bus. Au final, on prend chacun notre billet pour Ho Chi Minh Ville, au Vietnam, pour le 5 avril. Un des points positif de voyager ou bon nous semble, c’est la liberté. En nous obligeant à prendre des billets retour, on est un peu bloqué car on doit rester un temps donné en Thailande. Par ailleurs, voyager par bus est bien plus économique.

Image

Statues, Wat Pho.

3h de vol et j’arrives à Bangkok, 18h. Bon, à vrai dire, je ne me suis pas renseignée sur le pays, Logan à bien potassé de son côté donc je comptais me laisser guider. Avant de quitter la France, j’avais survolé un guide de Bangkok, je me dis que cela suffira bien, tout est facile en asie ! Sortie de l’aéroport, l’air est un peu humide, chaud, c’est la cohue. Des policiers en uniformes noir font la circulation à coup de sifflets, les gens se massent sur le trottoir, des bus arrivent. Je décident de prendre le bus et le métro pour rejoindre Kao San Road, l’endroit le plus proche de mon hotel. Un ticket à 1$ AUD (30 baht), majoritairement que des locaux. Je demande si je dois descendre au prochain arret à la femme compostant le ticket. Elle me jette un « yes yes » et c’est tout. Au final, je suis avec mes bagages, la nuit, à l’arrêt de bus sans savoir ou aller. Je demande à une jeune fille qui attend le bus, elle me dis que je dois reprendre un autre bus… Oui, bon, c’est pas que mais là, je laisse tomber. J’helle un taxi, je lui dis ou je veux aller, il redémarre en secouant la tête. La même chose pour les 3 suivant. No worries, je vais bien en trouver un. Le prochain me dit non mais je lui dis que je suis toute seule, paumée, à coup de please please et mes yeux de cocker, il finit par dire oui. 10$ AUD j’arrives à destination.

En marchant direction mon hotel, je croise Jimmy, un de mes collègues sur le bateau perlier. Le monde est finallement pas si grand que ça. Pour 12$ AUD, j’ai une chambre avec 2 lit simple, des toilettes/salle de bain, une petite fenêtre, et un ventilo, tout cela au 5ème étage.

Image

Image

Image

Tuk Tuk forever !

Je recois un message de Marcel, un des plongeurs Allemand qui je  travaillais aussi sur le bateau. On décide de se retrouver pour prendre un verre. Je découvre par la même occasion la raison de la réputation de cette rue, Kao San Road, connue de tout les backpackers. Des vendeurs de vêtements multicolores et lunettes de soleil cotoient les petits vendeurs ambulant de pad thai (plat local à base de nouille, pousses de soja, légumes et cacahuete) et fruits frais, les jeunes vendeurs de costumes sur mesure (se faire tailler un costard à bangkok), les filles et lady boys qui hellent le passant pour lui montrer des affiches avec le prix des boissons et le faire venir dans leurs bar, les vendeurs d’insectes grillés…

Image

 Plusieurs fois, quand je marchais avec Logan, on c’est fait arrêter par des vendeurs qui nous montre des affichettes avec des descriptions et des prix. Je passerais les détails mais l’on trouve de tout, à Bangkok. On a part ailleurs essaye les scorpions grilles : ca croustille et c est sale !

Endroit très touristique, les prix sont plus élevés qu’au Cambodge.

Logan est arrivé le jour d’après, on à pu visiter la ville.

ImageImage

Nous sommes allés à pieds jusqu’au Wat Pho, un lieu regroupant plusieurs temples (sachant qu’il y a environ 400 wat à Bangkok), ou j’ai pu voir le boudha couché, 46m de long, impressionnant. J’ai vraiment été surprise en rentrant dans le temple de voir quelque chose de si gigantesque.

ImageImage

Voici des photos des temples aux alentours :

ImageImage

ImageImage

Image

Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Palais Royal, Bangkok.

Une réponse à “3 nuits à Bangkok, street food et billets pour le Vietnam

  1. Bonjour Miss, Merci pour tes belles photos. Je vois que tu visites ++++ Tu fais bien, tu as eu beaucoup de chance de revoir tes ex-collègues…Tant mieux, tu n’es pas toute seule pour visiter ces merveilleux endroits ! Partarger les frais est une bonne idée que tu pratiques depuis longtemps !J’espère que tu vas toujours aussi bien…En attendant d’autres nouvelles, d’autres horizons…Je te souhaite une bonne fin ou début de journée,Bisous, à la prochaine,Ton ex-voisine de Chanzy Date: Wed, 2 Apr 2014 07:02:13 +0000 To: christian.melet@hotmail.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s