Koh Tao, repos et bungalow dans le Golfe du Siam / Time to chill in Koh Tao

Après 2 jours à Kho Phangan, on décide de changer d’île, afin de profiter au maximum de nos 10 jours dans le sud. Nous hésitions entre Ko Tao et Ko Samui, les 2 iles proche de Kho Phangan. Après discussion avec quelques voyageurs, on décide d’éviter Ko Samui, qui semble plus touristique, avec beaucoup de complexe hôteliers  Direction Ko Tao par speedboat. L’île semble plus sauvage. Direction le Seaview Resort : une dizaine de petits bungalows en bois surplombent Ao Leuk Bay, à l’est de l’île. des lanternes sont posées sur le bord des escaliers en pierre, des bougainvilliers ici et là. Le restaurant à un toit de chaume, pas de fenêtre et une vue panoramique sur la baie. Le personnel est aux petits soin, souriant.ImageOn enfourche un scooter dès le lendemain matin, à la découverte de l’île. Une route toute en virages, montée et descentes, des cocotiers à pertes de vue, la mer en contrebas. On arrive à un point de vue à ne pas manquer, on marche et l’on rentre dans un complexe hôtelier construit avec plusieurs terrasses à des niveaux différents et des arbres qui passent à travers, comme si les terrasses étaient construite dans les arbres. SAM_0151 SAM_0153A côté du restaurant, une échelle en bois descend dans la mer. Ni une ni deux, on se retrouve dans l’eau, j ‘ai pieds. Et pour la 1 ère fois, l’eau est cristalline  des dizaines de poissons rayés m’entoure, pas besoin de masques et tubas! On passera un moment ici, puis on ira se reposer au bord de la piscine pour lire un moment. Oui oui, nous ne sommes pas de l’hôtel mais personne ne vérifie ici 🙂ImageC’était l’anniversaire de papa donc nous redescendons sur la plage principale histoire de trouver un bout de sable ou écrire joyeux anniversaire 🙂 Logan s’endort au pied d’un arbre, j’alterne entre bronzette et baignade. SAM_0154ImageLe soir, je suis les conseils d’un ami et je teste un « green curry », soit disant très bon. Résultat, j’ai la bouche en feu, je transpire, impossible de finir le plat. Après coup, c’était juste un plat de nouilles super épicé, rien à voir avec le réel green curry, cuisiné avec du lait de coco.ImageIl est temps d’aller acheter nos billets pour notre destination du lendemain, Koh Phi Phi, une île au sud ouest de la Thaïlande  loin ! Bon, on à encore une fois mal au porte monnaie, 1300 baht (soit 50$ AUD), 12h de trajet et départ le lendemain à 6h, rendez vous sur la jetée à 5h30.. Les employés de l’hôtel se débrouillent et arrivent à nous trouver un taxi pour 5h le lendemain matin.

Ko Tao est une des plus jolies île pour s’essayer à la plongée mais je n’ai pas tenté, toujours claustrophobe. Je penses que j’essayerais de faire mon baptême de plongée dans les quelques semaines à venir et je verrais si je survis. Mais si vous avez le budget adapté, un grand nombre de personnes m’ont dit que Ko Tao était un des plus beaux endroit !

__________________________________________________________

After Koh Phangan, Logan and I choosed to go to Kho Tao, an island located not far from Koh Phangan. That’s supposed to be one of the best place to dive but unfortunatelly, I am always to scared to try. I may try in the next few weeks. We stayed at the Seaview resort, really nice place to chill, with a view on Ao Leuk Bay. We were not on the main street but if you rent a scooter, it will be just 5 minutes drive from the beach. 

We only stayed there 2 days but it was great to find a place less crowded than Koh Phangan. Reading, sleeping on the beach, enjoying food, this 2 days was peacefull. I’ll recommand you to go there if you want to swim in a crystal clear water, surronded by colorfull fishes. You don’t need a mask, it’s like in an aquarium 🙂

 

Image

3 réponses à “Koh Tao, repos et bungalow dans le Golfe du Siam / Time to chill in Koh Tao

  1. Merci de nous faire partager ces belles expériences de voyage. Pour la plongée, il ne faut pas avoir peur bien sûr, et surtout, il faut être détendu :). Ne te lance pas avant d’être prête et sois sûre que tes moniteurs soient de bons plongeurs qui te mettent à l’aise ! Le début est une question de … se jeter à l’eau (oui, j’ose). En général, la panique des premières secondes disparait immédiatement lorsque l’on observe la faune aquatique. Et après, c’est magique … 🙂

      • C’est le fait de porter le détendeur (ou le masque) qui provoque la claustrophobie ? Ou le fait d’être limitée en air ? Je sais que pour les baptêmes de plongée, il est possible de partir de la plage (et non pas de sauter du bateau), ce qui est plus facile. En tout cas, ne te force surtout pas si l’idée remue trop ta phobie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s