Hoi An, un petit bout de paradis au centre du Vietnam

Nha Trang > Hoi An : Bus de nuit, départ 20h, arrivée 6h du matin. Air conditionné + wifi, 12$

Arrivée en ville à 6h du matin. J’embarque sur une mobylette, le conducteur charge mon énorme sac à dos entre lui et le volant. Sur le trajet, les premières images de la ville : des rizières, des buffles dans l’eau, des travailleurs aux chapeaux coniques dans la rue, décalage complet avec ce que j’ai pu voir à Nha Trang. Je me dis, « ca y est, enfin le vrai Vietnam« .

L’après-midi, la plage n’étant pas si loin, Suzanne et moi-même décidons de louer des scooters. Là, je découvre qu’il y a une différence entre grimper derrière quelqu’un et conduire un scooter. On rigole bien et l’on arrive malgré tout à la plage d’Ang Bang, à 3 km du centre-ville. Les gérantes des bains de soleil nous font rire, elles arrivent en courant, descendant sur la plage et nous demandant de s’assoir là où elles veulent (et ici, contrairement à Nha Trang, nous n’avons rien payé).

received_m_mid_1397133557200_c5b1007cf3d886f113_1

Susanne !

 La minute historique 

Aujourd’hui, la ville compte environ 120 000 habitants et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Située sur les routes maritimes du commerce de la soie, la ville est prospère dès le XVème siècle, car les marchands y installent des comptoirs. Chinois, Portugais, Hollandais, Japonais, Français, Britanniques, Espagnols, Philippins, Indonésiens, Thaïlandais, Indiens, venaient s’approvisionner en soie, étoffes, papier, nacre, laque, porcelaine, thé, poivre, sucre, ou ivoire.

Image Image

Galeries d’art

Image

Image

Bâtisse typique

Image 10366265_10152033257486396_4957136687855434994_n

Rivière Thu Bon

A la fin du XIXème siècle, l’essor des autres ports de la côte finissent par éclipser définitivement Hoi An.

Malgré la guerre qui à sévit durant des années au Vietnam, 844 bâtiments sont répertoriés pour leur intérêt historique et architectural, dont certains datant du XVIIIème siècle. Certaines toitures sont recouvertes de milliers de tuiles de style Ying et Yang. Ce symbole se retrouve également sur les portes des maisons et protège ainsi ses habitants.

Mais, on fait quoi dans cette ville?

Un centre-ville piéton, la rivière Thu Bồn passant au milieu de la ville, des ponts, un marché tout en couleurs. La nuit, la ville s’illumine grâce aux lampions suspendus devant chaque magasin, boutique ou restaurant. Des chants et de la danse dans la rue. Une atmosphère intemporelle. On se balade à pieds, rentrons dans toutes les échoppes, flânons au marché, en sirotant une noix de coco.

La vieille ville : (120.000 dông par personnes pour accéder à la vieille ville et visiter 5 lieux)

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Chùa Cầu, pont-pagode japonais, construit en 1593 pour relier les quartiers habités par les communautés chinoises et japonaises. Chaque extrémité est gardée par un couple de statues, figurant des chiens d’un côté et des singes de l’autre.

Image

Chaque  mois, au moment de la pleine lune, la ville se transforme à la tombée de la nuit. Ces jours-là, toutes les lumières de la ville sont éteintes à 18h, le centre-ville est interdit aux voitures et moto et la petite bourgade n’est plus éclairée que par des lanternes de soie.

Mien-man-Hoi-An-ngay-cuoi-tuan_Tin180_com_014 Mien-man-Hoi-An-ngay-cuoi-tuan_Tin180_com_002

received_m_mid_1397318984500_bc291a2c4c55ca5193_0~2

 Miam

Image

Image 10168207_10203400814882502_7431773044200136778_n

Pitaya, ou « Fruit du Dragon » : sa texture  ressemble à celle du kiwi. Pourtant, le goût est beaucoup plus doux et l’intérieur est blanc à points noirs.

Image

Un petit tour au marché, on en prend plein les yeux

Ville culturelle, ou l’on peut facilement rester plusieurs semaines. Pour manger, on ne peut pas trop se tromper : une myriade de restaurants, du plus basique au plus chic. Généralement, on allait manger en centre-ville, dans la rue longeant la rivière ou de l’autre côté du pont jaune, ou l’on trouve des restaurants vraiment top ou les plats ne sont pas cher. ET l’on peut profiter par la même occasion de la vue sur la rivière.

Certaines spécialités culinaires sont à essayer :

Cau Lau

P6129986

Lamelles de porc, nouilles épaisses, pousses de soja et feuilles de menthe, servit avec des crackers de riz. C’est un plat local car les nouilles sont faites à partir de riz de la région. Le riz doit être écrasé à la pierre sur le sol et mélangé avec de la cendre et de l’eau. L’eau utilisée provient quant à elle d’un ancien puits, à l’extérieur de la ville (d’après une légende urbaine). La cendre est faite avec du bois des îles Cham, à 19 km d’Hoi An. Les ingrédient sont mis dans le plat mais c’est au client de les mélanger. 

Un délice qui oscille entre 25 000 et 50 000 Dong ($1,10 <$ 2,30) et que l’on mangeait au moins une fois par jour !

Wonton

5355656621

Plat d’origine Chinoise. Ce sont des morceaux croustillants de pâte frite, garnis d’un mélange aigre-doux d’ananas, crevettes, porc, oignons caramélisés et de persil.

White Rose (banh bao vac)

Hoi-Ans-White-Rose-490

Raviolis vapeur à la farine de riz et aux crevettes, ayant la forme d’une rose, servis avec une sauce sucrée.

Activités : Se faire tailler un costard !

Hoi An est renommée pour la qualité de ses tailleurs. Pour une centaine de dollars, on peut repartir avec un tailleur ou costume fait sur mesure. Choix du tissus, de la coupe, de l’emplacement des plis et des boutons, toutes les idées les plus loufoques sont possibles. Petit plus, le tout est près en 3 jours : 1er jour, choix des matériaux et mesures. 2ème jour, essayage et retouches. 3ème jour, on vient chercher le tout. Et si l’on ne rentre pas tout de suite à la maison? On renvoit le tout par la poste, en avion (J’ai payé 56$ mais cela fait un prix final toujours moins cher que d’acheter un costume standard en Europe). Qui plus est, pas besoin de se déplacer, la poste vient à nous (oui oui, vous avez bien entendu). Un représentant passe dans chaque hôtel pour récupérer la marchandise et l’envoyer à notre place, afin que l’on n’attende pas des heures à faire la queue. Sachant qu’il y à plus d’une centaine de boutique, voici celle ou nous nous sommes faites faire un tailleur et ou nous sommes ressorties de là-bas super contentes : Kimmy Tailor. D’autant plus que la boutique se trouvait à 30 secondes à pieds de notre hôtel.

Dodo : Hoi Pho Hotel, 627 Hai Ba Trung Street, Hoi An Town Centre.

3 nuits passées là-bas, une réceptionniste souriante et disponible, une chambre lumineuse, 2 lits double, clim, TV et salle de bain avec une douche avec jet de massage, un balçon qui donne sur la rue principale. Pour le petit-déjeuner, je conseillerais de le prendre à l’extérieur, par exemple au restaurant Français situé juste à côté, le Voulez-Vous. Pour accéder au centre ville depuis l’hôtel, il faut compter 5min à pieds.

Vie Nocturne :

Why Not Bar : Situé dans la vieille ville, c’est le bar ou tout le monde se retrouve tard dans la nuit, car c’est aussi le seul ouvert jusqu’à 5h du matin. Niveau tarif, un peu plus cher qu’ailleurs mais ils ont une formule à 100 000 dong ou l’on se fait tamponner la main et ou l’on peut consommer ce que l’on veut jusqu’à 2h du matin (attention tout de même).

The Island Restaurant : Lorsque l’on est au niveau du marché, on peut monter dans une barque (gratuite) et traverser la rivière. De là-bas, on accède à un restaurant – bar ou l’on peut profiter de la vue sur la rivière illuminée par les lanterne, tout en écoutant de la musique moderne.

 Image 10153836_10153997113985268_8778478850437011681_n

Notre petite bande, composée d’Anglais, Allemands, Canadiens, Irlandais et Français

4 nuits à Hoi An mais je ne peu pas reste plus longtemps car le temps passe et je ne suis qu’à mi-chemin pour rejoindre Hanoi, tout au nord.

Hoi An, la ville coup de cœur ou j’espère pouvoir retourner.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s