Trek de nuit, l’ascension du Sri Pada

Après notre safari au parc national d’Uda Walawe, nous prenons la route direction le village le plus proche d’Adam’s Peak . L’ascension débute à Dalhousie, du côté nord (côté sud, on met 2 ou 3 fois plus de temps) et peut s’avérer un peu plus difficile. Depuis Ratnapura, ou nous nous sommes réveillés, ce sera la route la plus fatiguante ! Une route en lacet, pas de place dans le bus donc nous sommes restés debout, cramponnés tant bien que mal aux sièges, dans un bus blindé de voyageurs et un conducteur adepte du « j’accélères, je freine et on se prend un virage ». Pendant 5h. A l’arrivée à Hatton, pas de bus, on doit sauter dans un taxi. Un moment pour nous, à se délecter du paysage qui s’enchaîne mais ne se ressemble pas. Un trajet difficile mais dont on se souviendra ! Pour dormir, nous sommes restés au River View Wathsala Inn, un établissement avec vue sur le pic d’Adam. Pensez à prendre un endroit ou vous pouvez vous reposer avant l’ascension, le repos est plus que nécessaire !

SAM_1171

Les bus locaux Tata, nos meilleurs amis pour voyager à petit prix, avec une véritable expérience de vieSriLanka093SriLanka092

Entre Hatton et Dalhousie 

SriLanka102

C’est vraiment l’excursion que nous souhaitions faire avant même de poser le pied au Sri Lanka. Escalader Adam’s Peak (ou Sri Pada en Sinhalais), un des sommets les plus importants du Sri Lanka, culminant à 2 243 m. L’empreinte du pied de Bouddha se trouve à son sommet et attire chaque années une foule de pèlerins de la pleine lune de décembre aux moussons d’avril. Pour les bouddhistes, c’est un symbole du dernier passage de Bouddha au Sri Lanka. Pour les Portugais, cela leurs rappellent Saint Thomas, l’évangélisateur des Indes. Les hindouistes y voient la trace du passage de Vishnu ou de Shiva. Enfin, les Musulmans disent qu’il s’agirait de l’empreinte du pied d’Adam, qui, chassé du jardin d’Éden, se vit envoyé sur ce sommet, un des endroits sur terre qui ressemblerait le plus au Paradis, condamné à y rester sur un pied pendant 1000 ans. L’endroit est ainsi surnommé le Pic d’Adam.

Le meilleur moment pour ce pèlerinage est le mois d’avril, nous tombons donc à la période idéale. 5862 marches, 7km nécessaires pour accéder au temple : c’est une  marche qui se fait de nuit afin d’arriver aux aurores et voir la forme triangulaire de l’ombre de la montagne balayer la campagne environnante. Nous nous sommes donc levés à 2h du matin, avons enfilé un coupe vent, des basket, un camelback rempli d’eau et nous nous sommes mis en route. La lampe frontale a bien été utile car même si le chemin était bordé de lumières, celles ci n’éclairaient pas toujours au mieux.

SAM_1177SAM_1178SAM_1180

Erik revenait du trek des Annapurnas, un trek de 12 jours au Népal.  Pour lui, je ne me faisais pas de soucis. Pour ma part, j’ai déjà fait un trek aux Philippines de plusieurs jours donc je me dis que cela ira. On mettra au final 2h30 pour arriver au sommet, avec un arrêt chez un des petits marchands présent le long du chemin : thé chaud épicé et galettes végétariennes, on reprend des forces avant d’atteindre le sommet. Aux endroits les plus raides, des chaînes ont été fixées dans la roche pour aider les marcheurs à escalader, certaines d’entre elles auraient, paraît-il, été placées par Alexandre le Grand…

SAM_1181SriLanka088

Un vent à décorner les cornu, on enlève nos chaussures pour marcher sur le sol en pierre du temple, froid et mouillé. Après avoir fait notre offrande, on attend le levé du soleil, l’impression de surplomber le monde.

Nous sommes redescendus, le soleil commençant à éclairer la campagne. On pouvait voir sur la droite un lac scintiller. 3h pour redescendre, une bénédiction par un moine bouddhiste et nous sommes arrivés exténués à l’hôtel. Une petite séance d’étirement ne sera pas de trop, j’ai finalement eu mal aux jambes et aux bras durant 4 jours.

SriLanka087SriLanka067 SAM_1188  SAM_1192SAM_1195

Une expérience hors du commun : le chant des moines le long du chemin, en pleine nuit, les odeurs d’épices de la nourriture entrain d’être préparée, les familles croisées pieds nus entrain de redescendre alors que je peinais à monter, les sourires et un bonjour échangé en Sinhalais… C’est ça et bien plus encore, le Sri Lanka.

4 réponses à “Trek de nuit, l’ascension du Sri Pada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s