Immersion dans l’Outback

Le « Red Centre », je ne l’avais jamais fait. J’ai habité à Darwin et travaillé aux alentours de Tennant Creek, mais c’était encore a plus de 700km d’Alice Springs. 

Depuis l’avion, le paysage est lunaire, on se croirait ailleurs… On peut apercevoir d’immenses lac salés ainsi qu’un camaïeu de rouge. A l’arrivée, l’odeur des eucalyptus est reconnaissable, on sent aussi la chaleur moite mais cela est totalement supportable. L’aéroport est le plus joli que j’ai pu voir en Australie, avec des motifs aborigènes ici et la. N’hésitez pas a louer votre voiture a l’arrivée, la ville est a un quart d’heure de l’aéroport.
Nous sommes restés au Desert Palm Resort, un établissement pas mal avec des petites villas, des palmiers ainsi qu’un barbecue et une laverie ! N’écoutez pas la personne a l’accueil, il y a bien des supermarchés ouverts aux alentours, meme le jour de noel ou durant boxing Day, nous avons trouvé un IGA ouvert à même pas 10 minutes de route 🙂 Sinon, vous pouvez toujours acheter des nouilles et des Tim Tam à la réception 🙂

Voici ce qui pour moi, est a ne pas louper si vous passez par Alice Spring :

East Mac Donnell Ranges : moins connus mais ne pas hésiter, le paysage est surprenant

  • Emily & Jessy Gap : deux failles avec peintures rupestre, à 15km d’Alice Springs (gratuit)

  • Trephina Gorge : attention, il y a des vaches sur la route et les derniers kilomètres nécessite d’avoir un 4×4 : vous pourrez voir de beaux paysages et le fameux White Gum, vieux de 300 ans. Nous sommes allés la bas en un après– midi depuis Alice Spring.

IMG_3105
IMG_3118IMG_3103

West Mac Donnell Ranges / Tjoritja : ce sont les plus connus, il y a plusieurs étapes a faire sur cette route. En une journée, nous sommes allés jusqu’a Glen Helen. C’est aussi le lieu du Larapinta Trail, une des 20 meilleures randonnées au monde. C’est un parcours de 231km, découpé en 12 portions qui longe la chaîne de montagne.

  • Flynns Grave : Vous pourrez voir la tombe de , qui a créée Royal FLynn Doctor Service en 1928
  • Standley Chasm : Le lieu a l’air de valoir la peine mais on c’est retrouvé devant une grille fermée : il faut savoir que le site est fermé en décembre pour noel, Boxing Day  et le 1er janvier (frais de 12VUSD par adulte)
  • Ellery Creek Big Hole : vous pouvez même vous baigner, l’eau est plutôt chaude. C’est un des plus grandes piscine naturelle de la région.  (gratuit)
  • Serpentine Gorge : on a bien faillit rester coincés dans une sorte de guet…  A force de pleuvoir, l’eau fini par stagner et force des poches sur la route qui peuvent etre difficiles a passer avec un 4×4. Une petite marche amène jusqu’aux gorge et ensuite on peu monter jusqu’au sommet : cela vaut vraiment la peine, tentez l’expérience ! La vue est panoramique sur les Mac Donnell Ranges, avec de l’autre côté, une vue plongeante sur la gorge. On peu aussi se baigner mais l’eau est assez froide. Ce qui est incroyble ici, c’est la couleur de la roche : mauve, violet foncé, orange, ocre, vert, gris, taupe… Ceci a eu lieu avec le temps, les Mac Donnells ranges se sont formés il y a plusieurs centaines de millions d’années et on peu voir les différentes superposition.

  • Ochre Pit : C’est un site important pour le peuple Aborigène. Ne pas toucher ou ramener de l’ocre, sous peine de payer 5000AUD d’amende
  • Ormiston Gorge : tentative avortée : nous avons croisé un ranger qui nous a a verti que de l’eau arrivait et allait remplir le lit de la riviere (qui était asséché). On a tous fait demi tours et quelques minutes apres, l’eau avait traversée la route et était déja a plus de 40 cm de haut. C’était assez bizare d’assiter a la montée des eaux! Les enfants étiaent dingues et sautaient partout, on était une dizaine d’adultes a regarder l’eau arriver…Le Ranger nous a confirmé que c’était un superbe endroit qui vaut le détour : j’avais prévu de partir sur une marche de 3h à 4h qui permet d’avoir une belle vue sur les environs mais la météo en a voulu autrement.

  • Glen Helen : L’endroit pour faire un stop, faire le plein (2,23AUD par litre) et rendre un café en face du mont Zeil, on se croirait dans le grand Canyon.

Renseignez-vous bien sur votre période de départ, les possibilités de pluie ou d’inondation. N’oubliez pas de vous inscrire sur le registre a l’entrée de chaque marche si il y en a un, cela permet d’avertir le ranger que vous êtes actuellement sur le site. Ne prennez pas de risques pour rien si le temps est vraiment pluvieux, vous risqueriez de vous retrouver coincé si il y a une montée des eaux, si le lit d’une rivière se remplit… Cela peut arriver très vite ! Mais découvrir les Mac Donnell Ranges a cette période nous a permis d’avoir de superbes couleurs, très peut de monde sur chacun des sites 🙂
Et joyeux Noël!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s