Athènes, enfin !

Yassou ! (salut)

Quand on pense à la Grèce, on pense aux îles, les petites maisons blanches et l’eau turquoise, deux semaines minimum sur place… Et bien pour nous, ce sera 3 jours à Athènes, pour débuter ! Voici un petit récent sur les choses à savoir ou faire si vous passez par Athènes.

Se déplacer :

Rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport : attention si vous arrivez tard, il n’y aura plus de métro…. Les taxis proposent un prix fixe, de 38€ la journée et 54€ le soir ! Bon a savoir avant d’acheter un billet d’avion à un super tarif mais aux horaires décalés.

Métro : facile, 1,40€ le ticket pour 90 minutes d’utilisation.

Dormir :

Le City Circus ! Bien placé, petite terrasse qui donne sur l’Acropole, des dortoirs ou des chambres privatives : une auberge au top, très bien localisée, qui permet de rayonner à pieds assez facilement.

Sinon, il y a aussi plusieurs options AirBnB dans le quartier de Psyri, n’hésitez pas.

A faire :

Flâner des les rues :  les murs sont souvent taggués, de manière plus ou moins belles mais certains tags valent le détour

L’Acropole : parce que ce serait dommage de louper autant d’années d’histoire ! Le billet est à 20€ et permets d’accéder à l’Acropole et ses environs. Vous pourrez voir un ticket à 30€, celui-ci vous permet d’accéder à d’autres sites, à voir si vous avez l’envie et le temps. Attention, le sol est bien glissant pour monter jusqu’à l’Acropole : on évite les sandales.

Se balader au jardin national : un petit coin de verdure bien appréciable lorsqu’il fait chaud !

Profiter de la douceur de vivre et des terrasses : comme nous à dit le gérant de l’auberge, les Grecques aiment faire la fête et la font assez tard (pas de soucis jusqu’à 7h). Nous n’avons pas ce rythme là mais on en a tout de même profité. Je vous conseille le quartier de Psyrri et les alentours de l’Auberge City Circus ou nous avons logés, il y a plusieurs rues bien animées à 5 minutes à pieds.

Aller passer quelques heures à la plage facile d’accès, il suffit de prendre le Tram 5 dont le terminus se trouve à Singtagma : en 30 minutes, vous pourrez rejoindre la plage qui se trouve à Kalamaki ! Je vous recommande le Bolivar Beach Bar : possibilité de se reposer sur les transat tout en écoutant de la musique. Au top !

IMG_0704

A savoir : nous avons été assez surpris de voir AUTANT de chats et de chiens dans les rues… Il y en a partout. Il parait qu’il y a eu plusieurs abandons ces dernières années, nous avons aussi lu que les propriétaires des animaux préféraient les laisser en liberté. Vu l’état dans lequel la majorité étaient, on pense qu’ils sont abandonnés.

Prendre un verre : le Six Dogs

Ce bar est en plein coeur de Monastiraki, quartier pourtant assez touristique. Le cadre est dément, on est à l’extérieur et le bar est sur plusieurs étages, comme posé au milieu des ruines. Bonne ambiance cocktails pointus. Pour un cocktail, il faut compte 9/10€ mais compte tenu du lieu et de la qualité, c’est compréhensible. En effet pour sortir dans un bar plus simple, il faut plutôt prévoir 4€ pour une bière.

IMG_0688

Sinon, pour infos (car j’en connait un qui a fait la gaffe) : l’Ouzo peut se mélanger à l’eau, comme le pastis chez nous et le Raki est plus fort (plutôt comme une eau de vie) et est servit dans des flasques plus ou moins grandes : vérifiez la taille de la flasque 🙂

Petit déjeuner : sans conteste, Spiti Mas ! On a tellement apprécié que l’on y est allé deux fois 🙂

Le lieu est lumineux, les produits sont frais, les plats copieux (possibilité d’avoir des plats végétariens ou vegan). La gérante est aux petits oignons et chaleureuse, on a l’impression d’être à la maison. Je vous conseille de tester la pista à l’avocat, tomates cerises et fromage (un délice mais amplement suffisant pour deux, même avec un gros appétit) et une salade (avec herbes fraiches & fleurs comestibles). Il faut compter entre 20/30€ à deux pour une boisson chacun, une salade et un plat chaud à partager.

Pour déjeuner ou diner :

Rapidement : le Εν Ιορδανη. Il se trouve dans la rue principale juste à côté de l’Auberge mais nous avons été agréablement surpris. Testez la salade grecque : pour 5€, ce n’est que du bonheur, compte tenu de la taille du morceau de fêta aromatisé au thym !

Café Plaka : ce café est au coeur d’un quartier bien connu, mais au calme. La terrasse est appréciable, n’hésitez pas à monter à l’étage. On peut aussi bien prendre une salade qu’une glace, gauffre, salade etc…

IMG_0674

Fruits de mer ou poisson : l’Atlantikos Ce restaurant se trouve dans une ruelle, ou ils ont aussi mis quelques tables. La cuisine est ouverte et la carte est simple : poissons ou fruits de mer, grillés, frits ou cuisinés.

Niveau tarif, la dorade grillée est à 10€ donc rien à dire ! Et niveau service, c’était avec le sourire 🙂 / Pour les entrées, compter 4€ environ.

Plat traditionnel ou cuisine du monde : A Little Taste of Home Ce restaurant est un peu excentré, à environ 15/20 minutes a pieds de Psyri : mais cela en vaut la peine ! le gérant est sympa, parle quelques mots de français et cela se voit qu’il aime ce qu’il fait ! Les plats sont élaborés, présentés avec gout et soin (il faut compter 4/6€ pour une entrée et 12/15€ pour un plat principal).

Sinon, comme toujours on voit pour éviter les restaurants touristiques avec rabatteurs à l’entrée… Pour nous le prix de référence c’est celui de la salade Grecque, soit 4/5€. A ce prix ça va, si c’est plus, on est pas forcément sur de la qualité et on se fait sans doute pigeonner.

Envie de ramener un souvenir ?

Les attrape-poussière, très peu pour nous, on préfère ne rien ramener ou alors quelque chose qui nous rappellera l’endroit (un objet, un condiment, savon etc…)

Un objet fait en bois d’olivier : l’olivier, ici c’est en veux tu en voilà, on en voit partout ! Nous avons trouvé de belles pièces à Plaka, je vous conseille cette boutique, à taille humaine : Pensez à nourrir ces objets en bois avec de l’huile d’olive, à chaque fois qu’ils deviennent secs.

De l’huile d’olive pardis !

Une bouteille de Maskita : cela change du Raki et du Ouzo ! C’est une liqueur originaire de Chios, a qui l’on prête un millier de vertus différentes

Un objet artisanal réalisé localement, que l’on trouve dans la boutique Arts (savon à l’huile d’olive, céramique, bijoux etc)

Des épices ou condiments : origan, thym, produits à base d’olives vertes ou noires, de maskita

En résumé, on a adoré Psyri, le bord de mer et la nourriture 🙂

On pense revenr découvrir les îles et pour sur, on fera un petit stop apprécié à Athènes !

Efkaristo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s