Deux semaines en Ouganda

L’Afrique !

Un continent inconnu, aussi bien pour mon copain que moi même. On a beau avoir baroudé en Europe, Australie, Asie et bien plus encore, l’Afrique, il faut l’appréhender autrement.

Par ou commencer ? On s’accorde sur l’envie de découvrir un pays sécurisé, ou l’on ne se retrouvera pas mêlé à des hordes de touristes, avec la possibilité de découvrir aussi bien la faune que des paysages assez diversifiés : notre choix se porte sur l’Ouganda !

Nous avons vu qu’il était possible de le faire en itinérant, avec une location de voiture. Comme j’ai pu le dire plus haut, malgré notre expérience du voyage et même si l’on a déjà roulé un peu partout, on se fit à certains de nos amis qui connaissent la destination.

Pour la première fois, on se décide a faire confiance a une agence locale pour l’organisation de notre voyage et nous sommes ravis de l’expérience ! Si vous souhaitez partir en Ouganda avec une agence locale fiable, vous pouvez contacter Fou d’Afrique  (vous pouvez aussi les contacter sur Facebook) les yeux fermés ! Jonathan, Français, à posé ses valises en Ouganda il y a quelques années et a créé son agence locale. Pleins de bonnes idées, avec une équipe rassurante (anglophone), c’est vraiment une belle manière de découvrir cette destination.

Voici un petit récap des choses à savoir si vous êtes intéressés par la découverte de ce superbe pays !

Quand partir ? plutôt en saison sèche, de décembre à février et de juin à août.  Nous sommes parti en Mai et nous avons eu un temps exceptionnel, avec seulement 2 jours de pluies à la fin du séjour. N’hésitez pas à partir hors saison !

Combien de temps ? nous avons passé 13 nuits sur place, ce qui était plutôt bien proportionné mais tout de même intense. Après, impossible de faire l’ensemble des points d’intérêts du pays : pour cela, prévoir au moins 3 semaines car il y a de longues portions de route.

Administratif : le visa est a demander en ligne. Pour l’argent, il faudra retirer sur place. Astuce : un des seuls endroit pour avoir des petites coupures, c’est dans les stations services ! Car sinon c’est assez compliqué.

Et la sécurité dans tout ça ? On avait des préjugés et au final, c’est un pays ou l’on se sent vraiment en sécurité ou que l’on soit allés. Aussi bien avec Alex (notre super guide que l’on vous recommande) que lorsque l’on était seul. La population est très accueillante, les gens sont souriants et bienveillants.

L’Ouganda, c’est pour qui ?

  • La flore et la faune sont exceptionnelles, raison pour laquelle on surnomme l’Ouganda « La Perle de l’Afrique »

Oiseaux : une des destinations  à ne pas louper si vous êtes fan d’ornithologie. Il existe plus de 1000 espèces d’oiseaux dans le pays et il est vraiment facile de les observer : il suffit de s’immobiliser quelques minutes et la magie opère !

Primates : babouin, chimpanzé, vervet, samango mais surtout le gorille des montagnes (j’en parle plus bas)

Carnivores : lion, guépard, léopard, mais aussi chacal, hyène, serval etc

Herbivores : éléphant, buffle, hippopotame, plusieurs type d’antilopes, phacochère, zèbre

  • Si vous êtes photographe confirmé ou amateur, vous ne saurez plus ou donner de la tête : plaines, montagnes verdoyantes, savane, vallées brumeuse un peu mystiques, faune incroyable…

Parc Queen Elizabeth / Kazinga Channel :

Vous verrez mes photos dans l’article mais si voulez en voir de très belles, faites un tour sur la page de mon copain sur Instants de Voyages

  • Si vous aimez les rando / trek : Il y a de très belles marches à faire, que ce soit pour profiter des superbes paysages ou partir à la découverte de la faune (nous avons fait des randonnées pour observer les chimpanzés et les gorilles).

Pour les trek : il faut partir à l’ouest, à la frontière avec la République Démocratique du Congo, pour la chaîne de montagne des Rwenzori. Peu connue du grand public,  elle culmine tout de même à 5109m (pic Marguerite) ce qui en fait le 3ème plus haut sommet d’Afrique. Nous sommes partis 3 jours / 2 nuits pour une ascension jusqu’à 3500m : on était seuls au monde ! Je vous le conseille vraiment si vous aimez marcher : ici, vous ne croiserez presque personne et la végétation est dingue ! Forêt tropicale, forêt de bambou, paysages qui rappellent Avatar, on en a prit plein les yeux. Le trek a été organisé par cette agence : les refuges étaient simples mais efficaces, le guide naturaliste très sympa avec un œil de Lynx, on aurait loupé des dizaines d’oiseaux sans son intervention ! Et en plus, la nourriture est bonne 🙂

 

Si vous êtes allergiques au tourisme de masse 🙂 : la destination est parfaite ! On a croisés que quelques touristes, mais on était au maximum 10/15 par hôtels. Le pays est surtout connu des anglais, américains, belges, les français sont assez peu à voyager en Ouganda.

  • Si vous voulez contribuer à la préservation de la faune : la plus grosse partie du budget (avant les vols) englobe les permis que l’on a payé pour les randonnées à la rencontre des chimpanzés et surtout pour la rencontre avec les gorilles des montagnes (600USD par personne, excursion de 8 personnes pax, dont 1h maximum à passer avec un groupe de gorilles ont été « habitués » à voir des hommes, lors d’un long processus prenant environ 2 ans). Ce qu’il faut savoir c’est que cette somme, rondelette soit-elle, permet la protection des animaux. L’argent est redistribué de plusieurs manière : pour les populations locale, ce qui les incitent a ne plus braconner (n’hésitez pas à regarder le film Gorilles dans la brume si vous voulez avoir une idée des paysages et ce a quoi étaient voué les gorilles avant l’implication de Diane Fossey), pour l’entretien du parc, pour les « trackers » qui passent leurs journées à pister les familles de gorilles et à recenser la population, pour acheter des terres aux villageois et permettre aux gorilles d’avoir une plus grande source d’alimentation etc.

Les gorilles des montagnes vivent à l’état naturel en Ouganda, au Rwanda et en RDC (le parc national des Virunga est sur ces trois pays). Il en existe environ un millier à ce jour et la majorité se trouve en Ouganda.

En Ouganda, il est possible de les voir dans la foret impénétrable de Bwindi, une dense forêt pluviale classée patrimoine mondial de l’UNESCO ou au Mgahinga Gorilla Park, vers la frontière avec le Rwanda mais il est plus compliqué d’en voir.

Il existe 4 entrées dans Bwindi (Buhoma, Ruhija, Rushaga et Nkuringo) pour aller à la rencontre des gorilles. Ce sont des sentiers plus ou moins difficiles donc attention à celui que vous réservez  (comptez entre 30 minutes et 9h de marche) : de notre côté, nous sommes partis de Nkuringo et c’était pour moi vraiment éprouvant mais le jeu en vaut la chandelle. Nous avons été au plus proche des primates, une chance exceptionnelle avec une journée ensoleillée (la marche est encore plus difficile si il pleut, mieux vaut avoir une bonne condition physique).

Sur la route pour Bwindi :

Trek à la rencontre des gorilles des montagnes :

IMG_9841IMG_9855IMG_9903IMG_9912IMG_9929IMG_9935IMG_9966IMG_9971IMG_9981IMG_9988 (modifié)IMG_9994 (modifié)

En définitive, ce pays nous a éblouit par ses paysages tous plus beaux les uns que les autre, la gentillesse des habitants, la faune incroyable… Un vrai coup de coeur et un des plus beaux voyage qui m’a été donné de faire.

Quelques images des autres sites que l’on a pu découvrir !

Lac Kyaninga 

Lac Bunyonyi  

Lac Mburo 

Lac Mutanga et la chaîne des Virunga en toile de fond 

 

6 réponses à “Deux semaines en Ouganda

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s