Hanoi, tu m’as fait tourner la tête.

 Huê > Hanoi : 15h de bus, trajet de nuit, 380 000 dôngs (19$)

Capitale Vietnamienne. Plus de 3 millions d’habitants, une fourmilière à ciel ouvert.  Se faufiler dans le dédale de rues, les méandres des ruelles, zigzaguer entre les vélos, taxi, mobylettes, vendeurs de fruits et légumes, touristes. Une ville où il fait bon vivre, lorsque l’on s’est adapté au dynamisme de la ville.

SAM_0786 SAM_0799 SAM_0801

J’ai passé 5 jours, à parcourir la ville à pieds. J’ai dormi au départ dans une auberge puis rejoint le couple de Sud-Africains que j’avais rencontré à Bangkok, avec qui j’ai partagé un taxi. Une maison située dans le quartier des expatriés, au bord du Lac de l’ouest (ou lac Tây Hô), habitée par 8 Sud-Africains. Un endroit où je me suis sentie à la maison, ou j’ai rencontré des personnalités sortant de l’ordinaire. On m’a fait grimper à l’arrière d’un scooter pour aller me promener sur les berges du lac, fouiner dans des librairies vendant des livres d’occasions, manger des plats typiques au bord d’une avenue. Hanoi, ce sera de très beaux souvenirs !

Hanoi a changé plusieurs fois de nom. L’un d’entre eux, « Dong Kinh », signifiait« capitale de l’Est ». Il a été occidentalisé en « Tonkin ».  Le Tonkin a ensuite été utilisé pour parler de la province et le Nord du Viêt Nam.

Que voir à Hanoi ?

SAM_0792

  • Cathédrale St Joseph : C’est la plus ancienne église de la ville et le siège de l’archidiocèse de Hanoi. Construit en l’an 1886 par… les Français pardis !

SAM_0822 SAM_0827

  • Mausolée de Hô Chi Minh : « Hô Chi Minh » se traduit par « celui qui éclaire ». Il renferme la dépouille de l’homme symbolisant le patriotisme Vietnamien, que l’on appelait aussi « oncle Hô ». L’homme d’Etat a fait partie des membres-fondateurs du parti communiste Français. Considéré comme un lieu de pèlerinage, les visiteurs affluent et il faut prévoir du temps pour pouvoir accéder au mausolée (20 minutes environ). Le mausolée à été construit dans les années 70, à l’endroit où, en 1945, Hô Chi Minh a fait son discours de déclaration d’Indépendance du Vietnam. Ne pas oublier de venir bras et jambes couvertes, sous peine de ne pas pouvoir rentrer. Entrée gratuite, ouvert de 8h30 à 10h30, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche.

SAM_0839

  • Pagode au pilier unique : Elle se situe à quelques minutes à pied du mausolée d’Hô Chi Minh. Cette pagode qui date du XIème siècle, se dresse sur un seul pilotis. Elle a été construite par l’empereur Lý Thái Tông  en l’honneur de la déesse Quan Am,  qui aurait exhaussé son vœu d’avoir un héritier mâle. Détruite par les Français au XXème siècle, elle a été reconstruite par la suite. À l’origine, elle était au centre d’un ensemble de pagodes et son pilier était en bois de teck. Cette pagode en forme de lotus, est la plus connue du Vietnam. Entrée gratuite.

SAM_0804

  • Statue de Lénine, en face du musée d’histoire militaire.

SAM_0807 SAM_0812

  • Musée d’histoire militaire : Il se situe juste en face de la statue de Lénine. L’intérêt est d’aller voir les prises de guerres exposées dans la cour. Si vous ne souhaitez pas payer l’entrée, il est possible d’y accéder par le café situé sur la gauche. On est allé prendre un petit café et hop, on prend la direction des toilettes et l’on arrive dans la cour du musée.
  • Lac Hoan Kiem ou « lac de l’épée restituée » : Petite info, il y a un B52 (bombardier de l’US air force), meurtrier de milliers de personnes durant la guerre, qui git au fond du lac. Selon la légende,  une tortue (animal sacré emblème du royaume), envoyée des dieux, aurait offert puis repris une épée magique qui aurait permis de chasser l’empire chinois du Vietnam, il y a de cela, fort fort longtemps.

SAM_0846 SAM_0843 SAM_0859 SAM_0876

SAM_0863 SAM_0869

  • Temple de la littérature : Datant de 1070, ce temple a été construit dans le but de vénérer Confucius (un philosophe Chinois ayant vécu à l’antiquité et dont la doctrine est fondée sur le perfectionnement moral de l’être humain). C’est ici que les fils de sang royal, les fils de mandarins et de l’aristocratie poursuivaient leurs études pour devenir lettrés et hauts fonctionnaires. Cet enseignement fut dispensé jusqu’au XXème siècle. Tarif : 12 000 dôngs.

Dès sa construction, le temple était considéré comme centre intellectuel et spirituel. Tout d’abord réservé à la famille royale et aux grands mandarins, l’école devient peu à peu accessible au peuple tout entier. Lorsque Hanoi fut privée de son titre de capitale au XIXème siècle, cette institution est devenue le Temple de la Littérature (nom actuel du lieu). On le considère encore aujourd’hui comme la première université nationale.

Se promener dans la ville, ça n’a pas de prix…

Chaque quartier est dédié à un métier et il est normal de se retrouver dans une rue ou l’on ne vend que des ventilateurs, alors que la prochaine rue sera spécialisée sur les housses pour sièges de scooters. Ici, la concurrence est vécue bien différemment qu’en occident. A un détour de rue, on peut découvrir un temple ou une façade restaurée, à côté d’un immeuble délabré…

SAM_0880 SAM_0882

SAM_0877 SAM_0885

10415706_10152033260261396_6483736465777674838_n

(Photo prise par Suzanne)

SAM_0798

10325390_10152033259361396_6925948862645318069_n

(Photo prise par Suzanne)

10389519_10152033260186396_6260220467395807781_n

(Photo prise par Suzanne)

J’ai sommeil !

Central Backpacker Hostel. Je n’avais pas de réservation, j’ai suivi un ami Australien. Pas déçue ! L’auberge est située dans le cœur d’Hanoi, à 10 minutes de marche des cafés, bars, vie nocturne. Pour 5$ la nuit, on a un lit dans un dortoir de 8 personnes avec clim, salle de bain propre, casier individuel, petit-déjeuner basique, PC avec accès internet dans le hall et attention, bière gratuite entre 19h30 et 20h30 (histoire de faire connaissance avec les colloc d’une nuit).

Dans tout les cas, les auberges se trouve majoritairement dans cette zone, à gauche du lac Hoan Kiem, à un peu partout et à des prix raisonnables.

Miam miam

QUAN AN NGON : Un restaurant cité sur le plan donné par l’auberge de jeunesse. Un petit tour sur internet et je m’aperçois avec mon ami Australien que c’est un restaurant bien noté, ou l’on fait soit disant la queue pour aller déjeuner ou diner. Armés de notre plan, on fini par trouver. Alors oui, il y a la queue ! Après quelques minutes, on s’installe dans un grand hall, décoré de fleurs, ou les tables et bancs sont en bois. Autour de la salle se trouve les cuisines, on peut donc se lever et aller voir les différents plats proposés sur le menu.  Nous commandons plusieurs plats à partager, qui ne tardent pas à arriver. Un délice ! (Photos plus bas)

Café JOMA

Situ2 à 3 minutes à pied dans la même rue que l’auberge, c’est l’endroit pour aller prendre un vrai café autre qu’expresso, manger un bagel au saumon / fromage frais et profiter du wifi gratuit.

Spécialités culinaires de Hanoi à essayer

vietnamese-bun-bo-5

  • Bun Bo Nam Bo : Vermicelles de riz au bœuf. A tomber.

Bun Cha

  • Bun Cha : Composé de porc grillé cuit sur du charbon de bois, de nouilles de riz, de salade et d’herbes. Ici, on mange ce plat avec d’un côté les nouilles dans une assiette, la viande dans un autre plat, le tout à tremper dans un bouillon de sauce nuoc mam (sauce au poisson salé). A tomber, à essayer, à essayer plusieurs fois pour être sur que c’est très très bon !

received_m_mid_1399705206251_851e7865b7cef0c275_3 received_m_mid_1399705206251_851e7865b7cef0c275_4

10323651_798543846836965_1218494878_o

  • Banh Xeo : C’est une crêpe vietnamienne à base de lait de coco,  farine et curcuma , frie et farcie de crevettes , germes de soja et de viande de porc . Le plat à commander ou tu te retrouves dans la position de la poule qui a trouvé un couteau : « mais comment ça se mange ? ». On dirait une maxi crêpe garnie prête à s’effriter en petit morceau, que l’on doit manger avec de toutes petites galettes de riz (identiques à celles que l’on utilise pour préparer les nems). Tout est plus facile quand un des serveurs vient nous montrer l’astuce : à Hanoi, on la découpe en part et on la roule dans une galette de riz, avec de la menthe et des herbes. On trempe le tout dans de la sauce nuoc mam .

Vietnamese-Caramel-Pork-Banh-Mi

  • Bánh mì : « pain » en Vietnamien, une baguette faite à base de farine de riz. On appelle bánh mì des sandwichs, généralement composés de tranches de porc, de foie de porc en pâté à tartiner, et du fromage de tête. Pour les légumes, concombre, coriandre, persil, carottes, radis blanc, râpés. On peut trouver du piment ou encore de la « vache qui rit », que l’on trouve un peu partout dans le pays. Perso, commander un bánh mì, c’est un peu jouer à la roulette russe. Je suis tombée sur des supers bons à Hoi An, avec de vraies tranches de viandes grillées, des légumes. Et je suis tombée sur d’autres, avec du pâté bizarre, des tranche de gras grillées (pas compris l’enjeu de manger du gras).

SORTIR

Par contre, après 2h du matin difficile de sortir. La police se promène et ferme les établissements donc autant aller dans un club un peut après minuit, si l’on souhaite danser toute la soirée (tout est ok tant que l’on est dans le club, on ne peut juste plus y accéder à partir de 2h).

  • Prendre une Bia Hoi (bière, en Vietnamien) dans la vieille villeTa Hien / Luong Ngoc Quyen, Hoàn Kiếm. C’est un quartier que l’on ne peut pas louper, ou les locaux, expat et voyageurs parlent fort, rigolent et partage une bière, assis sur le trottoir ou sur de petites chaises en plastiques. Difficile de définir ou termine un bar et ou commence le prochain. Si tu n’es pas sûr, pose la question à ton auberge/hôtel, à des voyageurs.
  • La Bomba Latina, 46 Ngo Huyen, Hoan Kiem. Oublier que l’on est au Vietnam et danser sur des rythmes de salsa, bachata, rumba.

 

En définitive, une très belle ville ou je n’aurais pas encore passé assez de temps. Une ville ou l’on aime se perdre, flâner. Comme l’a si bien dit notre chère Edith :

« Je ferai le tour du monde,  Ça ne tournerait pas plus que ça

 La terre n’est pas assez ronde,  Pour m’etourdir autant que toi »

10413374_10152033260501396_1909684963343230263_n

(Photo prise par Suzanne)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s